Nos Conseils et Services OCEGA

Pour l'installation d'un poêle à granulés ou d'un poêle à bois, vous bénéficiez d'avantages fiscaux :

- Le crédit d'impôt d'un taux de 30 % sur le montant du poêle TTC : une facture unique pour la vente et l'installation du poêle effectuée par un installateur qualifié RGE Qualibois. La pose du poêle doit être réalisée dans votre résidence principale de + 2 ans. Même si vous n'êtes pas imposables, c'est une somme remboursée par les impôts.

- La TVA réduite à 5.5 % sur la facture complète : poêle + tubes + main d'oeuvre. Votre habitation doit avoir plus de 2 ans, vous pouvez être propriétaire ou locataire.

Un bon fonctionnement du poêle à pellet passe par l'utilisation de granulés de bonne qualité :

Comme pour les poêles à granulés, la qualité des granulés ou pellet est primordiale.

Nous recommandons l'utilisation de granulés certifiés DIN Plus : Le sigle de cette norme doit être inscrite sur le sac, avec un N° d'homologation. Les caractéristiques gérées par la norme DIN Plus : Granulés 100 % résineux sans additifs, le taux d'humidité, le taux de cendres, le taux de poussières, et le pouvoir calorifique.

Contrairement à la bûche, un bon granulés doit être 100% résineux. En effet, l'apport de feuillus ou d'écorce dans la fabrication du pellet favorise le machefer et encrasse prématurément le poêle, notamment au niveau du creuset ou du ventilateur d'extraction des fumées. Le poêle se met en défaut et ne peut plus fonctionner. En règle générale, la couleur du granulés doit être claire.

Un bon granulé norme DIN Plus ne fait pas de suie. Seule une cendre très fine apparait, aucune matière grasse ne doit se déposer sur la vitre.

Nos conseils pour la répartition de la chaleur :

Dans une grande partie des cas, la chaleur d'un poêle à granulés se répartit facilement dans l'habitation. La chaleur étant plus douce qu'un poêle à bois, elle circule mieux, on n'a pas cet effet "mur" que l'on peut avoir avec une chaleur trop élevée.

Avec une VMC, même simple flux, cela contribue à brasser l'air chaud et l'air foid dans l'habitation. L'air vicié est extrait par les pièces humides, donc cuisine, salle de bains et toilettes. C'est grâce à ces pièces que l'air circule, ce qui favorise l'arrivée de l'air chaud dans les chambres, mais bien sûr il faudra accepter de laisser les portes ouvertes.

Lorsque les pièces secondaires sont séparés du séjour par un grand couloir, ou un angle, il est plus difficile pour l'air chaud de se répartir. Il est possible d'améliorer en créant une circulation d'air chaud par le couloir. (voir descriptif ci-dessous)

Le complément idéal pour un poêle à pellet est l'association avec une VMC double flux. Principe : l'air chaud vicié extrait par les pièces humides préchauffent l'air neuf entrant. L'échange thermique est effectué dans un caisson placé dans une buanderie ou autre. On obtient une bonne qualité de l'air dans l'habitation grâce aux filtres (pollens et autre), la maison est correctement ventilée. Par contre dans le cadre d'une rénovation, cette technologie est difficile à mettre en oeuvre et la main d'oeuvre coûteuse. Prévue à la construction, la VMC double flux est intéressante.

Les avantages :

Circulation d'air chaud :

- Ventilateur intégré dans un coffret, généralement situé à l'entrée du couloir. C'est le couloir qui sert de gaine, ainsi l'air chaud circule plus facilement jusqu'aux chambres.

- Système économique et peu bruyant : Grâce au variateur de vitesse, on obtient un fonctionnement avec peu de bruit pour la nuit notamment.

- Pas de déperdition dans les combles.

- Idéal pour la rénovation car peu coûteux et facile à mettre en oeuvre.

VMC double flux :

- Préchauffage de l'air neuf, soit env. 10% d'économie de chauffage.

- VMC avec un 100 % Bypass : permet un rafraichissement l'été, pendant la nuit.

- Qualité de l'air : filtration de l'air neuf. Plus d'humidité grâce à l'évacuation des condensats.

- Associée à un poêle à granulés, la VMC double flux diffuse l'air chaud dans les pièces secondaires.